Pourquoi éviter la conduite en état d'ivresse ?

Comprendre les dangers de l'alcool au volant n'est pas sorcier. Néanmoins, trop de gens continuent de conduire leur voiture en état d'ébriété. Si vous êtes une personne qui a été tentée de prendre le volant après avoir bu quelques verres, ou n'avez pas été prompt à remettre vos clés à un conducteur désigné après avoir bu, considérez les raisons impérieuses suivantes de ne pas boire et conduire .

Vous pourriez perdre votre emploi et votre licence professionnelle

Dans de nombreuses professions, une condamnation pour conduite en état d'ébriété est un crime suffisamment grave pour entraîner la cessation d'emploi ou la révocation d'un permis professionnel. C'est encore plus probable si votre poste en est un d'estime ou de prestige, ou si vous êtes employé par un gouvernement municipal ou d'un État. Les médecins, infirmières, avocats, enseignants, personnalités publiques, policiers et autres risquent tous de perdre leur emploi ou leur permis s'ils sont pris en flagrant délit de conduite en état d'ébriété. Regardez ici pour avoir l'explication

Vos primes d'assurance pourraient augmenter

Si vous êtes pris en flagrant délit de conduite en état d'ébriété et cité pour l'acte, ne soyez pas surpris si une condamnation affecte directement votre prime d'assurance. C'est parce que les primes d'assurance sont basées, en partie, sur votre risque en tant que conducteur. Un conducteur qui présente un risque plus élevé d'être impliqué dans un accident doit payer une prime d'assurance plus élevée. Si vous êtes reconnu coupable de conduite en état d'ébriété ou de conduite avec facultés affaiblies, votre compagnie d'assurance vous classera probablement dans la catégorie des risques élevés et vos primes monteront en flèche en conséquence directe.

Vous pourriez encourir des amendes et des frais importants

L'une des raisons de ne pas conduire en état d'ébriété est que l'obtention d'un DUI n'est pas bon marché. Non seulement vous devrez payer le coût du billet, mais vous pouvez également encourir des frais de justice et des amendes, des sanctions civiles (si vous causez des blessures ou des dommages matériels à une autre partie) et être obligé de payer des frais pour rétablir votre permis.